Pour le bien-être des hommes et des animaux

Sécurité

"Des mesures d’hygiène adaptées, le choix d’un animal éduqué pour éviter tout problème d’accident, un suivi

vétérinaire sérieux, suffisent à écarter la majorité des problèmes qui sont mis en avant pour décourager toute

initiative d’introduction d’un chien dans une institution." .

Docteur Didier Vernay,"le chien, partenaire de vies", 2003

Les chiens sont toilettés avant chaque séance, leurs vaccins sont à jour, il sont traités contre les puces et les tiques. Une visite trimestrielle chez le vétérinaire est effectuée pour surveiller l’état de santé générale. Une attestation est délivrée pour garantir la bonne santé des animaux. Handi’chien fait également des visites de contrôle. Un éducateur canin participe à l’entretien et l’évolution des acquis de Vulcain et Gump. L’une des très grandes préoccupations du personnel des institutions, c’est l’hygiène. On craint que l’animal n'apporte des germes, qu’il ne salisse le cadre de vie des pensionnaires. Il faut savoir que les réels risques sont statistiquement négligeables par rapport au bien être qu’un animal peut apporter. Les risques physiques : Ceux-ci sont représentés essentiellement par les chutes, les morsures ou les griffures des personnes au contact du chien. Le choix d’un animal éduqué et équilibré annule ces risques. Les risques biologiques : Les zoonoses : maladies et infections qui se transmettent naturellement des animaux à l’homme et vice versa (teignes, gales et cheyletiellose) par le contact. Elles sont peu fréquentes si l’animal est correctement entretenu. De plus, un examen avant chaque séance est pratiqué sur l’animal, et ces lésions sont particulièrement visibles. Il existe également les zoonoses à transmission fécale, les zoonoses bactériennes, à transmission vectorielle, à transmission urinaire. La prévention passe par la vaccination des chiens. Un chien ayant un épisode diarrhéique ne participe pas à la séance. Il suffit de se laver les mains après avoir été en contact avec un chien. Les chiens ne font jamais leurs besoins dans l’institution. Les chiens ont un brossage régulier des dents, d’autant plus qu’ils prennent en bouche beaucoup d’objets. Les plans de vermifugations, et de vaccinations sont respectés. Les traitements antiparasitaires (puce, tique) externes sont faits régulièrement. Les soins d’entretien peuvent être faits même lors des séances : shampooing, brossage du pelage, des dents, le soin des oreilles et l’entretien des griffes sont pratiqués pour éviter tout risque. L’Association Vacanima dispose d’un contrat d’assurance de responsabilité civile.  
Gw 2016 Petsitting Zoothérapie - Médiation Animale  dans les établissements spécialisés auprès des personnes en difficulté